Couplage de la modélisation énergétique à la simulation dynamique des flux de production

Session : LTSS4-1 / LTSS4 : Transport vert
Vendredi 12 février 10:30 - 11:50 Salle : Apollo
Meriem Kouki, Pierre Castagna, Olivier Cardin et Céline Cornardeau

Compte tenu de la restriction de ses sources, de son impact significatif sur l’environnement et des coûts parfois abusifs qu’elle engendre, l'énergie est aujourd'hui au centre des préoccupations industrielles, sociales et politiques dans le monde entier. L’énergie semble donc devenir un enjeu stratégique sur toutes les échelles, comme prise de conscience de ce coût mais aussi de son impact sur l’environnement qui n’est pas de moindre importance. Ainsi, les entreprises industrielles ne sont plus en charge de respecter la qualité et les délais produits seulement, mais elles sont aussi en charge de respecter les critères industriels émergents, notamment la durabilité, par propre conscience ou par la pression politique croissante et les nouvelles directives contraignantes en vue du respect de l’environnement. L’une des pistes, pour améliorer l’impact énergétique de la production, est de revoir les modes d’organisation en ajoutant aux objectifs « classiques » de l’ordonnancement de la production des objectifs liés à la consommation énergétique. Pour cela, il faut dans un premier temps proposer des modèles permettant de relier l’activité du système de production à sa consommation d’énergie. C’est ce que nous proposons dans ce papier en décrivant une approche basée sur la simulation de flux qui permettra, en plus des résultats liés à l’organisation industrielle, de connaitre le niveau d’énergie consommée au cours du temps.

Mots clés : Estimation énergétique, Simulation, Systèmes de production