Modélisation de tournées de véhicules électriques avec recharge par induction dans la zone industrialo-portuaire du Havre

Session : LTSS6 / LTSS6 : Tournées de véhicules électriques
Jeudi 11 février 15:00 - 16:20 Salle : GI042
Nisrine Mouhrim, Ahmed ElHilali Alaoui, Jaouad Boukachour et Dalila Boudebous

De nos jours, de nombreux pays se pressent pour limiter le réchauffement de la planète dû à l’augmentation de la concentration des gaz à effet de serre (GES) dans l’atmosphère et dont l’une des principales activités productrice est le transport routier. L’utilisation de l’énergie électrique est l’une des principales solutions proposées. Cependant, les difficultés inhérentes de son stockage embarqué dans un véhicule obèrent les avantages liés à une utilisation facile. La batterie électrique est l’organe clé des voitures électriques. Le poids, le coût, la faible durée de vie et le coût environnemental de sa production et de son recyclage, réduisent d’une part l’équation économique de son usage et limite d’autre part considérablement l’autonomie du véhicule [1]. Notre objectif est d’apporter des réponses intéressantes à cette problématique surtout lorsque les trajets routiers sont limités à quelques kilomètres entre les points de livraison récurrents, ce qui est le cas dans la zone industrialo-portuaire du Havre. La réalisation de ces trajets nécessite des rechargements rapides et fréquents afin de prolonger l’autonomie du véhicule. Notre travail adopte le rechargement des véhicules électriques par induction, associé au principe du « biberonnage». Cette technologie électrique consiste à recharger régulièrement la batterie du véhicule pour en diminuer la quantité, le volume et la masse [2]. Dans le présent travail, nous traitons le problème de localisation des segments de recharge par induction. Le but est de trouver un compromis entre le coût de la batterie qui est lié à sa capacité et le coût d’installation des segments de recharge, tout en maintenant la qualité de tournées de véhicules. Les premiers modèles mathématiques qui ont travaillé sur le système de recharge par induction considèrent une seule tournée où l’origine coïncide avec la destination. Dans notre travail, La présence de plusieurs tournées qui possèdent des sous-chemins communs rend la construction d’une solution réalisable particulièrement difficile. En premier, nous proposons un modèle mathématique qui décrit le problème d’installation des segments de recharge par induction dans le cas de plusieurs chemins entre une origine et une destination. Ensuite, nous introduisons la résolution de ce problème grâce à l’optimisation par essaim de particules puisqu’elle a montré sa robustesse et son efficacité vis-à-vis de problèmes d'optimisation non-linéaires [3]. Références [1] Peterson, Scott B., Whitacre, J.F., Apt, Jay. The economics of using plug-in hybrid electric vehicle battery packs for grid storage. Journal of Power Sources Volume 195 (8(April)): 2377–2384, 15 Avril 2010. [2] Y. J. Jang, Y. D. Ko, and S. Jeong. Optimal design of the wireless charging electric vehicle, Electric Vehicle Conference (IEVC), pages: 1–5, 2012. [3] J. Kennedy and R. C. Eberhart. Swarm Intelligence. San Mateo, CA: Morgan Kaufmann, 2001

Mots clés :