Ordonnancement d’ateliers de type flow shop avec opérateurs en mode d’affectation libre

Session : BMSS1 / BMSS1 : Ordonnancement, planification et ressources humaines
Mercredi 10 février 11:00 - 12:20 Salle : CI2-05
Imène Benkalai, Pierre Baptiste et Djamal Rebaine

Étant donnée sa difficulté, le domaine de l’intégration de ressources humaines ainsi que leurs différentes caractéristiques dans les problèmes d’ordonnancement n’est apparu qu’assez récemment. Cependant, il est important de considérer la composante humaine lors de la prise de décisions concernant la gestion de ressources matérielles au regard des nombreux liens qui existent les deux types de ressource, notamment au niveau opérationnel. Dans le présent papier, notre étude porte sur l’ordonnancement d’ateliers de type flow shop en présence d’opérateurs avec un nombre d'opérateurs inférieur à celui des machines, un mode de changement d’affectation libre, un ordre de tâches connu au départ et pour objectif, la minimisation du Lmax, dénotant le retard algébrique maximum des tâches lors de l’accomplissement d’un ordonnancement donné. Les opérateurs ont des nivaux différents de performance.

Mots clés : Ordonnancement, flow shop, opérateurs, complexité, mode de changement d’affectation libre, retard algébrique maximum