Optimisation des tournées des navettes ferroviaires sous incertitudes dans le port du Havre

Session : FER / Transport Ferroviaire
Vendredi 12 février 10:30 - 11:50 Salle : GI041
Naoufal Rouky, Jaouad Boukachour, Dalila Boudebous et Ahmed ElHilali Alaoui

Le transport maritime occupe une place importante dans les mouvements internationaux des conteneurs. En effet, aujourd'hui, plus de 90% de la marchandise est transportée par voie maritime. Cette part importante est rendue possible grâce à la standardisation des conteneurs et l'accroissement de la taille de la flotte mondiale des porte-conteneurs, passée de 3000 unités (porte-conteneurs) en 2004 à près de 5100 unités en 2014, pour une capacité totale qui dépasse les 17.5 millions EVP. Cette évolution s’est accompagnée d’une accélération du transfert de la marchandise et de la réduction des coûts de transport, mais a également soulevé des défis pour les manutentionnaires qui voient leurs zones de stockage de plus en plus congestionnées. Pour répondre à ces défis, le port du Havre a construit un terminal multimodal à quelques kilomètres de ses terminaux maritimes pour leur servir de hub, l'objectif est de libérer les zones de stockage de ces terminaux. Dans ce nouveau schéma logistique, le transfert des conteneurs entre les terminaux maritimes et le terminal multimodal est effectué par des navettes ferroviaires ; chaque navette se compose d'une locomotive et d'une rame (un ensemble de wagons). L'objectif de notre travail consiste à déterminer des tournées permettant de minimiser le temps total parcouru par les locomotives, tout en considérant les incertitudes qui portent sur les temps de déplacement entre les terminaux à conteneurs.

Mots clés :